Résultat de recherche d'images pour
Le patrouilleur garde-côtes des douanes DFP3, le « Jean-François Deniau » est de retour d’une mission de deux mois à Chios (Grèce), du 18 octobre au 18 décembre 2018, pour le compte de l’Agence européenne de garde-frontières et garde-côtes « Frontex ». Déployé dans les eaux territoriales grecques, le navire a effectué des patrouilles quotidiennes à proximité de la frontière maritime avec la Turquie, dans le cadre de la protection des frontières extérieures de l’Union européenne. 

Le navire était armé par deux équipages de 23 marins des douanes, qui se sont relayés tous les 15 jours afin de garantir la réussite de cette mission. Près de 1000 heures de patrouille en mer ont été réalisées. Sept opérations de sauvetage en mer ont été effectuées à la suite du repérage d’embarcations pneumatiques précaires en provenance de Turquie. 

Au cours de cette mission, les marins des douanes ont porté assistance à 283 personnes, 158 hommes, 45 femmes, 77 enfants et 3 bébés. Tous ont pu être ramenés sains et saufs avant d’être remis aux autorités grecques, deux personnes en hypothermie ont dû être prises en charge par une équipe médicale après avoir reçu les premiers soins à bord. La grande majorité des personnes secourues est de nationalité palestinienne et irakienne. Des personnes de nationalités afghane, égyptienne, indonésienne, koweitienne, syrienne ainsi que yéménite figurent également parmi les migrants secourus. 

En plus de l’opération qui a mobilisé le patrouilleur DFP3 « Jean-François Deniau », la douane a par ailleurs déployé entre les mois de mai et décembre 2018, le moyen aérien Beechcraft armé par la brigade de surveillance aérienne d'Hyères et de Lann Bihoué à Kalamata (Grèce), une équipe terrestre à Chios (Grèce) ainsi que la vedette garde-côtes DF33 de Nice à Trapani (Italie).

Dans le cadre des accords liant l’agence Frontex à l’Agence européenne de contrôle des pêches (EFCA) et l’Agence européenne de sécurité maritime (EMSA), les équipages des douanes ont également réalisé une surveillance des navires de pêche et l'identification de navires susceptibles de se livrer à des trafics, à la demande du centre de coordination internationale « Frontex » du Pirée (Athènes).

Le Ministre de l’Action et des Comptes Publics a eu l’occasion de constater par lui-même le professionnalisme des marins de la douane engagés dans les opérations FRONTEX et de les féliciter lors de son déplacement à Marseille le 21 juin dernier.

Le directeur général des douanes, Rodolphe Gintz, s’est rendu à Chios le 14 décembre où il a pu échanger avec l’équipage sur les conditions d’exécution de la mission, et constater son professionnalisme. Il a rendu visite le lendemain à l’officier de liaison français au sein du centre de coordination internationale du Pirée et a également pu s'entretenir longuement avec le représentant de l'agence « Frontex » à Athènes.










Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement