Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : concours contrôleur des finances publiques 2020 option droit

concours contrôleur des finances publiques 2020 option droit il y a 2 mois 1 semaine #139073

  • kikilefada2012
  • Portrait de kikilefada2012
  • Absent
  • -- Très impliqué --
  • -- Très impliqué --
  • Messages : 227
  • Remerciements reçus 397

wil42 écrit: Comparer à vous, j'ai un petit niveau, je n'ai qu'une capacité en droit, et pourtant j'ai confiance pour le concours B, alors que la grande majorité des candidats sont hyper diplômés...

Ils ont les diplômes mais est-ce qu'ils ont la culture juridique qui va avec ?

Dans ma vie professionnelle ou sur les bancs de l'université, j'ai constaté de manière récurrente que ceux qui sont en théorie d'un niveau élevé par le diplôme n'ont souvent pas la culture juridique qui va avec.
A l'exemple de l'université ou peu d'élèves sont là pour acquérir une culture juridique, ne voulant que le diplôme, et c'est la grande majorité.

Mais dans un groupe il y en a toujours 3 ou 4 qui sortent du troupeau et qui sont là non pas pour le diplôme, pour la culture juridique.
Et certainement, ce sont ces 3, 4 qui sortent du troupeau, se démarquant de la moyenne qui me motivent à faire des efforts pour réussir au même niveau voire mieux le concours qu'eux.

En catégorie A où les places sont limités, la présence élevée des très bons engendre au mieux pour les candidats moyens une relégation sur liste complémentaire.
En B, même si ces 'bons' sont présents, la sélection qui s'opère par le nombre de postes offerts est moins sévère, mêmes les candidats moyens ont leur place.


Tout ce que tu dis est vraiment intéressant et réfléchi, ne t'inquiète pas pour moi, mais passer en B quand tu viens de C te rappelle d'où tu viens et t'évite d'avoir un melon alors que B c'est pas non plus le Pérou
J'ai un MASTER LEA donc totalement inutile pour les concours de la DGFiP :(
Agent administratif des Finances Publiques depuis 2012
CIN 2019 :)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

concours contrôleur des finances publiques 2020 option droit il y a 2 mois 1 semaine #139082

  • Jadelya
  • Portrait de Jadelya
  • Absent
  • - Modérateur -
  • - Modérateur -
  • Messages : 646
  • Remerciements reçus 850
Wil42, tu évoques des choses assez pertinentes et pleines de nuance.
Pour ma part, j'ai une licence en droit et si je ne l'ai pas eu juste pour le diplôme, je retire de ses études une culture juridique assez faible. A la fac, il y a eu des profils qui ne voulaient que le diplôme, d'autres qui étaient vraiment passionnés et encore d'autres qui essayaient de comprendre le droit et d'avoir la moyenne chaque année (moi).
J'ai passé le concours C pour avoir un travail dans le domaine des mes études et sans avoir à faire deux ou trois ans supplémentaires sans garantie d'un job à la fin.
Je pense que la réussite au concours dépend moins de ses diplômes que de sa motivation. J'ai passé le A sans réussite, mais je connais maintenant le travail à effectuer pour espérer aller à l'oral. Si tu es motivé, si tu as bien bossé sur le programme des épreuves, si tu as reçu de l'aide (prépa, proches du milieu, collègues, "concurrents"), eh bien tu as de fortes probabilités d'y arriver. Cela peu importe le diplôme que tu as.
La plupart des masters ou licence ne qualifient pas du tout pour le concours, mais très certainement pour les différentes fonctions une fois entrés dans l'administration. N'empêche qu'il faut forcément passer par le concours pour entrer. Et pourquoi seulement tenter le A ou le B, alors que tu as la possibilité d'entrer par la petite porte avec le C ?
Pour ma part, commencer en C m'a satisfaite parce que je connais maintenant la DGFIP, j'ai pu être conseillée par mes collègues pour passer le B, j'ai pu alimenter mes expériences pro (quasi inexistantes jusqu'ici sortant des études), étoffer ma présentation et mieux construire ma motivation pour les prochains concours A que je vais passer.
C'est loin du "supplice social" que tu évoques. ;)
AAFIP 2016 ^_^
CFIP 2018
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yonji, Mymy0208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

concours contrôleur des finances publiques 2020 option droit il y a 2 mois 1 semaine #139085

  • Balekarlo
  • Portrait de Balekarlo
  • Absent
  • ·· Bien assidu ··
  • ·· Bien assidu ··
  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 166

wil42 écrit: je ne comprends pas pourquoi des candidats qui ont un master passe le concours de contrôleur des finances, alors qu'ils peuvent passer le concours d'inspecteur.
Kikilefada je me demande comment tu as fais pour tenir en C alors que tu as un master. Ca doit être hyper difficile, je suppose que si tu as un master, tu es ambitieux, tu as l'étoffe de penser par toi-même, n'ayant aucune envie de faire des tâches subalternes.Tu as duré 4 ans dans un poste peut-être pas adapté à ton niveau scolaire. Moralement ça a dû être très difficile pour toi. A présent t en B, dans 4 ans peut-être en A.
Vu de l'extérieur tu as l'air de prendre aucun risque, tu y vas doucement mais sûrement, je me dis que pendant le temps de ton ascension sociale, ça doit être hyper dur, il faut tenir. Pour moi tu t'infliges un supplice social inutile, voulant peut-être obtenir le mérite pyschologique du poste que tu convoites à l'arrivée.
Ton parcours C, B et A, alors que tu as un master à la base, ça releve pour moi du supplice pyschologique voulu.

Pour mon cas, si j'ai un master, si je suis bien préparé je concours en A, c'est une évidence.


Salut Wil42. Je trouve ton point de vue et tes arguments respectables et intéressants. Néanmoins, il y a quand même des passages qui me font dresser les cheveux !

Premièrement, tu t'étonnes que des personnes très diplômées se présentent à des concours inférieurs. Ainsi, tu rejoins une partie des candidats "peu" diplomés qui se sentent "lésés" de concourir avec des gens qu'ils pensent mieux armés qu'eux… Je ne sais pas si c'est ton cas ou si c'est une simple remarque, mais sache qu'à la fin du mois, ce qui te nourri, ce ne sont pas les diplômes mais bien le job que tu trouves. Si les gens tentent un concours inférieur ce n'est certainement pas pour prendre la place des autres, c'est surtout parce qu'ils n'ont pas vraiment le choix, qu'ils ne trouvent pas un job au niveau de leurs études ou qu'ils ne parviennent tout simplement pas à réussir les concours supérieurs. Pour ma part, j'ai une licence en LEA et un master en journalisme et pourtant je suis agent C. Avant d'être agent C, j'ai même travaillé en tant que livreur de pizzas. Donc tu vois les diplômes c'est joli, mais c'est pas ça qui te donne à manger et souvent ça ne te garanti pas non plus de réussir le concours A, voire B. Donc les gens, qu'ils soit très diplômés ou pas, ont tout intérêt à tenter le maximum de concours auxquels ils peuvent avoir accès Tu ne peux pas reprocher à quelqu'un de chercher du travail.

D'ailleurs, tu t'apercevras vite que les candidats sont souvent "sur-diplomés" par rapport au concours qu'ils présentent. Mais c'est le système actuel.

Ensuite quand tu dis "si tu as un master, tu es ambitieux, tu as l'étoffe de penser par toi-même…". Bon là je pense que c'est plus une maladresse, car même un sdf sans aucun diplôme peut penser par soi-même.

Et après, tu essaies de décrire l'expérience de notre collègue, diplômé d'un master et qui n'est qu' agent C. Tu parles de "supplice psychologique voulu" , qu'il veut obtenir "le mérite psychologique" de grimper péniblement les échelons en interne. Un véritable calvaire… !?!? Faut arrêter le délire là. On n'est pas des esclaves à la DGFIP. La hiérarchie A,B,C ce n'est pas la loi de la jungle. Il y en a qui ont simplement plus de responsabilité que d'autres. Certains gèrent des équipes. Et la paie est différente. OK. Mais on travaille tous ensemble. Certains C font des tâches de B, certains B font des tâches de A et parfois certains A font des tâches de B ou C. Loin de là l'idée d'une course à l'ascension sociale comme tu en parles.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: damienlephoceen, melyss1, Yonji, Valde, Mymy0208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

concours contrôleur des finances publiques 2020 option droit il y a 2 mois 1 semaine #139089

  • wil42
  • Portrait de wil42 Auteur du sujet
  • Absent
  • Actif !
  • Actif !
  • Messages : 23
  • Remerciements reçus 32
C'est vrai que l'expression que j'ai employée 'supplice social' est excessive pour le métier d'agent administatif.
Mais n'empêche que ça doit être dur pour une personne hyper diplômée de se retrouver dans un environnement inférieur à son niveau. C'est un facteur à prendre en compte. Car le tout n'est pas seulement de rentrer dans la fonction publique, mais aussi y être bien et évoluer.
Ensuite il est vrai que la présence des hyper diplômés en concours B ou C lése les moins diplômés dont je fais partie, et laisse sur le carreau les candidats à la fonction publique les moins diplômés.
On crée malgré nous un écosysteme non naturel où le gros poisson a vocation à manger le plus petit dans une châine alimentaire sans faim, ni fin...Jeu de mots.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par wil42.

concours contrôleur des finances publiques 2020 option droit il y a 2 mois 1 semaine #139090

  • MadameA
  • Portrait de MadameA
  • Hors Ligne
  • Actif !
  • Actif !
  • Messages : 23
  • Remerciements reçus 27
Pour ceux que le sujet du déclassement intéresserait, il y a cette publication : Magali FLACHÈRE/Erwan POULIQUEN, Surqualification et sentiment de déclassement : public-privé, des profils et des opinions proches (janvier 2015)
Disponible à cette adresse
Candidate CFiP 2019-2020
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: melyss1, Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

concours contrôleur des finances publiques 2020 option droit il y a 2 mois 1 semaine #139095

  • Sousmarin
  • Portrait de Sousmarin
  • Hors Ligne
  • Actif !
  • Actif !
  • Messages : 21
  • Remerciements reçus 33

wil42 écrit: C'est vrai que l'expression que j'ai employée 'supplice social' est excessive pour le métier d'agent administatif.
Mais n'empêche que ça doit être dur pour une personne hyper diplômée de se retrouver dans un environnement inférieur à son niveau.


Le principal problème c’est ce biais de pensée qu’un "niveau de diplôme" assurerait d’être adapté ou non à la catégorie intégrée.

Il n’y a qu’à constater le phénomène de ces bac+5 se reconvertissant pour passer un CAP et qui découvrent des métiers qui les comblent enfin.

Ce n’est pas ce que tu représentes (grâce à un diplôme) qui compte, mais ce que tu es capable de faire en tant qu’individu par rapport à d’autres individus.

La vraie souffrance elle est seulement chez ceux qui ont ce biais de pensée.
Et si untel "catégorie au-dessus" prend de haut untel "catégorie en-dessous" pour cette raison, c’est qu’il a lui-même encore besoin de compenser ou de se prouver quelque chose.


MadameA écrit: Pour ceux que le sujet du déclassement intéresserait, il y a cette publication : Magali FLACHÈRE/Erwan POULIQUEN, Surqualification et sentiment de déclassement : public-privé, des profils et des opinions proches (janvier 2015)


Merci pour la découverte de cette étude. :)
En plongée !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Sousmarin.