Devenez-Fonctionnaire.fr Préparation GRATUITE concours de la fonction publique
Témoignage
Pourquoi pas vous ?
2 minutes reading time (320 words)

Ile de France - Dpt 95 - Roissy-en-France : Trente-trois kilogrammes de civelles saisies à Roissy remises à l’eau à Camon

Saisies ce jeudi à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle par les douanes, ces civelles ont été ensuite convoyées dans la Somme à Camon.

C’est une drôle de trouvaille qu’ont faite les douaniers à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, ce jeudi 3 mai en milieu d’après-midi. Lors d’une opération de contrôle de bagages en direction de l’Asie, ils ont en effet déniché 33 kilogrammes de civelles (soit environ 100 000 spécimens) dissimulés dans des valises. Vivantes, les civelles, alevin de l’anguille, ont aussitôt pris la route de la Somme afin d’y être remise à l’eau. Les faits sont racontés par Ronny Blanchard, inspecteur de l’environnement à l’Agence française pour la biodiversité, dont une antenne départementale est basée à Corbie, à l’est d’Amiens.

«  Les douaniers devaient cibler des personnes et ont contrôlé plusieurs valises à l’aéroport de Roissy. Elles étaient à destination de l’Asie  », rapporte Ronny Blanchard. «  Les civelles étaient toujours vivantes, il y en avait 33 kilogrammes, c’est énorme  », constate l’inspecteur.Leur valeur marchande, notamment en Asie où la demande de cet alevin demeure importante, est très élevée. «  Le kilogramme est revendu 3 000 à 3 500 euros, voire beaucoup plus au plus haut du marché noir asiatique  », assure Ronny Blanchard. C’est un de ses collègues qui a fait le trajet jusqu’à Roissy afin de récupérer les alevins, avant leur remise à l’eau, ce jeudi soir dans la Somme, sur le territoire de la commune de Camon. Les civelles ont été conditionnées dans des sachets d’eau douce oxygénée pour un temps d’adaptation avant leur mise à l’étang.

Ce n’est pas la première fois que des civelles sont saisies à Roissy-Charles-de-Gaulle. Début 2017, une centaine de kilogrammes de civelles cachées dans une vingtaine de cartons avait été retrouvée avant leur acheminement pour la Thaïlande. Une partie de ces lots avait été confiée à l’Agence française pour la biodiversité, qui les avait remises à la Fédération de pêche samarienne, afin de les remettre à l’eau dans la Somme à Boismont, près de Saint-Valery-sur-Somme.

 Alexandre Boudard

http://www.courrier-picard.fr/107632/article/2018-05-03/trente-trois-kilogrammes-de-civelles-saisies-roissy-remises-leau-camon

2
Auvergne Rhône Alpes - Dpt 69 - Lyon : Contrefaçon...
Occitanie - Dpt 34 - Sète - Tentative d’exportatio...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter